Dernières nouvelles

30.000 batailles gagnées contre la misère

Dans un des bidonvilles les plus misérables de la périphérie de Mexico, un groupe de personnes, encouragées par le bienheureux Alvaro del Portillo, a créé deux écoles : Meyalli et Acuautla, qui accueillent aujourd'hui 1 500 jeunes.

Année mariale pour la famille

Prendre le risque d'être heureux !

Ce documentaire est composé d'extraits vidéos des enseignements de Saint Josémaria, fondateur de l'Opus Dei, et de témoignages de couples anglais, écossais et irlandais qui partagent les défis de leur vie de famille et matrimoniale, et invitent d'autres à oser le bonheur en fondant une famille.

Publications mensuelles

Lettre du Prélat (juillet 2015)

Lettre du Prélat (juillet 2015)

Mgr Xavier Echevarria rappelle combien il est important de susciter l'entraide mutuelle dans les familles pour faire grandir la foi et la vie chrétienne.

L'Opus dei au quotidien

30.000 batailles gagnées contre la misère

Dans un des bidonvilles les plus misérables de la périphérie de Mexico, un groupe de personnes, encouragées par le bienheureux Alvaro del Portillo, a créé deux écoles : Meyalli et Acuautla, qui accueillent aujourd'hui 1 500 jeunes.

Ilomba

Ilomba

Eliane, médecin ivoirienne, spécialiste de la gestion des projets de solidarité, développe le rôle clé de la femme en Côte d’Ivoire, notamment à travers la présentation du centre d’éducation rurale Ilomba.

Dernières vidéos

Texte du jour

Recommencer à fréquenter Dieu

L’été, période de repos pour beaucoup d’entre nous, est également un bon moment pour consacrer plus de temps à la famille, aux amis et à Dieu. Cela peut être l'occasion de se « convertir », pour recommencer notre vie chrétienne. C’est dans ce but que nous vos proposons quelques conseils de saint Josémaria.

Chemin

La conversion est chose d'un instant. — La sanctification est l’œuvre de toute la vie.

(285)

Réagis. — Ecoute ce que te dit le Saint-Esprit : Si inimicus meus maledixisset mihi, sustinuissem utique — que mon ennemi m'offense, ce n'est pas surprenant et c'est plus tolérable. Mais toi... tu vero homo unanimis, dux meus, et notus meus, qui simul mecum dulces capiebas cibos — toi, mon ami, mon apôtre, qui t'assieds à ma table et manges avec moi des mets savoureux !...